Faire du 7 mars, une grande journée de mobilisation !

29

Cher (e) Camarade,

Notre commission exécutive du 6 février 2017 a largement débattu de la situation sociale. Elle considère qu’après la bagarre contre la loi Travail, il est nécessaire de continuer à oeuvrer à la convergence des luttes contre les attaques du Gouvernement et du Patronat, pour gagner l’abrogation de la loi El Khomri et satisfaction sur nos revendications.

Pour gagner, nous devons être unis et déterminés. Notre responsabilité est de travailler à la convergence des luttes en veillant à peser dans nos fédérations pour ne pas reproduire une multiplication de journées d’actions.

Nous allons entrer dans une phase offensive d’échéances électorales, mais comme nous le disons à la CGT, nous ne soutenons aucun candidat, car il n’y a aucun candidat qui porte le projet de transformation sociale que propose la CGT et validé lors du 51ème congrès confédéral.

Pour la CGT, le message est clair, ce n’est pas par les urnes que nous obtiendrons le changement, mais bien par les luttes que nous ferons reculer patronat et gouvernement, avec les salariés, les jeunes, les privés d’emploi, les retraités. Partout ou les salariés se mobilisent, il y a des victoires, mais aussi un renforcement de la CGT.

Notre objectif est de construire le rapport de force nécessaire et proposer des solutions alternatives à l’image des campagnes nationales : 32 h, reconquêtes industrielles, protection sociale, services publics… Toutes ces propositions seront possibles et crédibles si nous les partageons dans toute la CGT et les faisons vivre auprès de nos militants, dans nos structures, nos syndicats avec les salariés en partant des réalités et de leur vécu quotidien.

Nous ne partons pas de rien. Les résultats des élections de représentativité dans les Très Petites Entreprises confirment la CGT comme première organisation syndicale au plan national. Les salariés qui se sont exprimés ont choisi de légitimer le syndicalisme CGT, qui propose, conteste, revendique, lutte et négocie ! La CGT sort confortée de cette élection. Ces résultats confèrent de grandes responsabilités à la CGT, qui, forte de ce résultat, réaffirme son engagement auprès des salariés des TPE pour, avec eux, exiger des avancées réelles en matière sociale.

C’est avec ce même sens des responsabilités, que l’UD CGT 76 a décidé de soutenir l’appel lancé à la manifestation nationale du 7 mars 2017 et à la grève dans les hôpitaux et l’action sociale (CGT – FO –SUD) rejoint par les secteurs de la fonction publique et de la protection sociale ainsi que par les UCR CGT FO et Solidaires mais aussi de la CGT Energie.

Nous n’avons plus que quelques jours, pour faire de cette journée d’action, une grande mobilisation interprofessionnelle, qui garantira le succès des campagnes sur l’émancipation du travail que la CGT mène parallèlement. Comptant sur votre mobilisation.

Fraternellement Pascal Morel Secrétaire Général de l’UD 76 F

Vous aimerez aussi...