Fonctionnaires, agents des services publics et usagers : TOUS CONCERNE-E-S

La grève du 22 mai s’inscrit dans un processus de mobilisation. Les organisations syndicales appellent à sa continuité et à son renforcement.

Aussi, les organisations syndicales se prononcent contre :

  • le projet de suppression de 120 000 emplois et le recours accru aux contrats qui dégraderont les conditions de travail des agent-es.
  • la possible rémunération «au mérite» assise sur des critères antinomiques de ceux du service public.
  • Les organisations exigent :

 Le développement des missions de service public au service de l’intérêt général. Cela nécessite la création d’emplois statutaires dans les services qui en ont besoin.
 Un nouveau plan de titularisation des personnels contractuels.
 Une réelle amélioration du pouvoir d’achat pour toutes et tous les agent-es : fin du gel de la valeur du point d’indice et sa revalorisation, rattrapage des pertes subies, abrogation de la journée de carence, respect des engagements en matière d’évolution de carrière, amélioration des déroulements de carrière.
 Des dispositions exigeantes pour faire respecter l’égalité professionnelle
 La défense et la pérennisation du système de retraite par répartition et des régimes particuliers. Nous refusons la retraite « par points ».

Les organisations sont attachées à une Fonction publique rendant des services de qualité à toutes et tous les usager-es sur l’ensemble du territoire, aux valeurs et principes d’égalité, de solidarité et de justice sociale, à la nécessité aussi de conforter les agent-es dans leurs rôles et dans leurs missions.

Rouen : 10 h cours Clémenceau
Le Havre : 10 h devant l’hôtel de ville
Dieppe : 10 h 30 devant la gare

Vous aimerez aussi...