22 mars : grève et manifestations dans la Fonction publique !

Une bataille de niveau historique s’engage : soyons à la hauteur des nécessités de l’heure !
Le gouvernement aux ordres du grand patronat et de la finance est engagé dans une offensive générale contre les conquêtes sociales et démocratiques. Prolongeant la loi Travail XXL, ses coups se concentrent ces dernières semaines sur la Fonction publique et la SNCF. Les garanties statutaires, conditions de la maîtrise publique des missions, sont une des cibles principales du gouvernement.

Face à cette offensive, tant dans la Fonction publique qu’à la SNCF, la majorité des organisations syndicales, au premier rang desquelles la CGT, est décidée à organiser la construction du rapport de force.
Dans ce cadre, la journée du 22 mars sera décisive. Plusieurs organisations syndicales de cheminots appellent à l’action et l’intersyndicale Fonction publique, largement majoritaire, appelle à la grève et aux manifestations.
Pour réussir cette journée, nos syndicats, dans l’unité la plus large possible, doivent engager un large débat avec les personnels, déposer un maximum de préavis de grève locaux et travailler à faire converger batailles locales et enjeux nationaux.
D’ores et déjà la question est posée de la préparation de la poursuite du processus de lutte au-delà du 22 mars.
Si celui-ci doit être réussi, nous estimons que c’est par un processus s’inscrivant dans la durée que nous pourrons gagner en faisant aboutir les revendications.
Il convient à la fois d’articuler revendications locales/ nationales, ainsi que revendications catégorielles/fonction publique.
Face à Macron et ses sbires, toutes et tous mobilisés pour la justice sociale, la démocratie, le service public ! Toutes nos forces dans la lutte !

Vous aimerez aussi...